Dinner In Paris

En ces temps de confi­ne­ment, les cafés et les petits verres en ter­rasse ne sont plus d’ac­tua­li­té ! D’ailleurs, si comme nous, cela vous manque énor­mé­ment, je crains que cet article ne retourne un peu le cou­teau dans la plaie puis­qu’on va par­ler du der­nier jeu de Fun­ny Fox, Din­ner In Paris.

dinner in paris jeu de societe funnyfox restaurant

Dans ce jeu, vous devrez inau­gu­rer une nou­velle place et construire tous les res­tau­rants et ter­rasses de cette place. Ouvrez des cafés, bars à vins et autres res­tau­rants (qui nous manque déjà tant !), construi­sez des ter­rasses et réa­li­sez des objec­tifs pour gagner le plus de points et rem­por­ter la partie !

La carte d’i­den­ti­té du jeu :

👪 2–4 p. 🍼 10+ ⌛ 40 min
💡 Les Trolls Asso­ciés 🎨 Alain Boyer
🏠 Fun­ny Fox
📦 Stra­te­gie Familial

Comment jouer à Dinner in Paris ? Les règles

Din­ner in Paris est un jeu très simple à expli­quer mais où les pos­si­bi­li­tés sont nom­breuses. Au milieu de la table, vous aurez un beau pla­teau déco­ré sur lequel se trouve plu­sieurs piles de cartes :

  • Des cartes res­sources qui vous per­met­tront de construire des restaurants,
  • Des cartes objec­tifs qui seront soit per­son­nelles, soit com­munes à tous les joueurs et qui vous per­met­tront de mar­quer des points une fois vali­dé (ou en perdre si vous ne les vali­dez pas !),
  • Des cartes bonus “pigeons” que vous récu­pé­re­rez en posant des ter­rasses sur ces mer­veilleux oiseaux parisiens,
  • Une carte majo­ri­té qui défi­ni­ra 3 objec­tifs sup­plé­men­taires pour cette par­tie (celui qui a la plus grande ter­rasse dans une cer­taine zone, celui qui pos­sède le plus de piz­ze­ria etc).

A cha­cun de vos tours, vous devrez effec­tuer 2 des 4 actions suivantes : 

  • Pio­cher une autre carte res­source dans la limite de 7 cartes maxi­mum en main,
  • Ouvrir un res­tau­rant en dépen­sant vos cartes ressources,
  • Construire des ter­rasses pour vos res­tau­rants grâce à vos revenus,
  • Vali­der un objec­tif et en repio­cher un autre que vous gar­de­rez pour vous ou met­trez en com­mun avec les autres joueurs, au choix.

Vous ver­rez donc, au fur et à mesure de la par­tie, des res­tau­rants appa­raître sur les bords du pla­teau, leurs ter­rasses s’a­gran­dis­sant sur la place en gênant pro­ba­ble­ment l’ex­pan­sion des vôtres. La par­tie s’ar­rê­te­ra lors­qu’un cer­tain nombre de res­tau­rants sera ouvert, ou lors­qu’on ne pour­ra plus poser ni ter­rasse ni res­tau­rant. On comp­te­ra ensuite les points de vic­toire en pre­nant en compte les res­tau­rants ouverts, les ter­rasses construites, les objec­tifs vali­dés ain­si que les majo­ri­tés. Que le meilleur gérant l’emporte !

Notre avis sur Dinner in Paris

Vous le voyez sur les pho­tos, Din­ner in Paris est un magni­fique jeu qu’on a envie d’ai­mer et de sor­tir rien que pour voir et mani­pu­ler ces res­tau­rants en plas­tique. L’en­semble du maté­riel vaut le détour et le prix du jeu est plus que cor­recte quand on voit la qua­li­té glo­bale de ses composants.

Mais ce qui nous inté­resse, c’est aus­si (et sur­tout) le jeu en lui-même : après plu­sieurs par­ties, on peut vous dire que le jeu est bon. On l’a res­sor­ti avec plai­sir toute cette semaine et nos par­ties furent à chaque fois dif­fé­rente (même si le gagnant n’a pas beau­coup chan­gé, déso­lé Marine !). Il n’y a pas beau­coup d’in­te­rac­tions entre les joueurs mais je ne trouve pas cela gênant ici, le but étant d’op­ti­mi­ser ses actions pour sco­rer le maxi­mum dans la durée limi­tée de la partie.

Nous vous recom­man­dons donc d’es­sayer Din­ner in Paris si vous aimez les jeux fami­liaux et jolis, où l’on peut jouer sans prise de tête mais où on peut aus­si se creu­ser la tête à essayer de maxi­mi­ser ses actions. Pour y jouer, je ne peux mal­heu­reu­se­ment pas vous recom­man­der de cher­cher sur notre appli­ca­tion. Fonc­tion­nant uni­que­ment sur des remises en main propre pour la loca­tion et vente de jeux entre par­ti­cu­liers, Le Gre­nier Ludique n’est hélas pas la solu­tion idéale en ces temps de covid 19. Vous pou­vez par exemple ache­ter Din­ner in Paris chez Phi­li­bert qui conti­nue à livrer mal­gré le confinement.