Le Grenier Ludique, l'application pour louer, vendre et jouer entre voisins.

More details

Archéologie : un jeu de société romain découvert à Jérusalem

jeu de société romain archéologie antiquité fouille calcaire grec plateau jeu de dames

Archéologie : un jeu de société romain découvert à Jérusalem

Il y a 40 ans, une fouille archéologique située à Jérusalem a mis à jour un jeu, gravé dans le calcaire d’une porte romaine. Des formes géométriques qui ont permis à un expert en jeux de société (oui, oui, ça existe !) d’émettre une nouvelle hypothèse quant aux règles de ce jeu. Certains pensaient que c’était lié à… des exécutions !

Il faut dire que quand on parle de romains et jeux, on pense forcément aux funestes jeux et aux courses de chars se déroulant dans des arènes avec un animal pas très commode. Mais apparemment, ce n’était pas les seules activités ludiques durant cette période entre le premier siècle avant J.-C. et le cinquième siècle après J.-C.

C’est dans les années 1980 que les équipes de l’archéologue anglais Robert Hamilton auraient mis à jour une gravure dans du calcaire au niveau de la Porte de Damas à Jérusalem. Cette gravure est composée d’un carré divisé en 16 cases, elles-mêmes traversées par une diagonale.

L’une des hypothèses concerne un jeu de dés 🎲 auquel jouaient les Romains en l’honneur du dieu Saturne 🪐, le dieu du temps. Ce jeu consistait à désigner un condamné à mort en tant que roi de la journée 🤴 … avant que celui-ci ne soit exécuté au coucher du soleil 🌅 ! Une autre hypothèse indique qu’il s’agirait du « jeu du moulin » qui consiste à prendre tous les pions de son adversaire qui ne sont pas alignés 3 par 3.

⚙️ C’est Nir Wild, expert en jeux de société qui a avancé l’hypothèse selon laquelle ce jeu ne serait ni un jeu lié à une exécution, ni le jeu du moulin. Il pense que c’est une sorte de jeu de dames modifié, nommé « alquerque ». Il différerait selon lui de celui que nous connaissons par le fait qu’il n’était possible de « manger » qu’un pion à la fois et qu’un pion, une fois arrivé de l’autre côté du plateau, il ne pouvait être changé en dame.


Tout ceci reste des hypothèses, mais cela nous permet de remonter encore un peu l’histoire du jeu de société ?
Ça vous intrigue vous aussi ?

@futura.sciences

Source
1200 600 Marine du Grenier

Marine du Grenier

Dans la vie, je travaille pour alimenter les réseaux sociaux ou la présence en ligne de grandes marques. Bref, je suis dans la Pub. J'avais besoin d'une activité qui me ressemble plus, qui soit plus réelle et concrète, puis je suis tombée dans les boîtes de jeux de société. Je me suis cogné la tête contre des jeux tous plus beaux, plus inventifs et plus divertissants les uns que les autres. Avec Robin, j'ai décidé de créer l'application Le Grenier Ludique... et ses réseaux sociaux, et sa newsletter, et ses partenariats avec le monde ludique, et... qui sait quoi d'autre encore ! Tout ça, sans avoir aucune notion de code, de développement ni même de l'entreprenariat. Mais bon, on ne connaît pas forcément les règles d'un jeu avant d'y jouer. Alors, on recommence et on s'améliore. 😊

Les autres articles de Marine du Grenier

Laisser une réponse