Un jeu de société Assassin’s Creed Valhalla

Un nouvel objet de collection pour les fans du Valhalla

Ubi­soft vient tout juste de sor­tir son 9e épi­sode Assas­sin’s Creed Val­hal­la et les rumeurs d’un jeu de socié­té autour s’am­pli­fient. L’u­ni­vers de ce der­nier opus se déroule au coeur des raids vikings en Angle­terre, et dans l’his­toire, entre deux quêtes, Eivor a la pos­si­bi­li­té de jouer à un jeu de dés : l’Orlog.

Dice­brea­ker affirme que Ubi­soft serait en lien avec un pro­duc­teur d’ob­jets de col­lec­tion Culture Pop : PureArts. Il n’y a pas de date annon­cée pour le moment, mais on parle d’une sor­tie en 2021.

L’Or­log per­met de conti­nuer de déve­lop­per le sto­ry­tel­ling du conflit d’une façon pour céré­brale. Dans le jeu, Eivor peut alors trou­ver des adver­saires et s’ins­tal­ler dans un coin tran­quille avec une peau en guise de pla­teau et deux bols en bois. Le but du jeu est de réduire la réserve de vie de votre adver­saire — repré­sen­tée par des ran­gées de pierres lisses — à zéro avant qu’il ne puisse vous infli­ger le même sort.

jeu de société de dés orlog assasin's creed valhalla eivor ubisoft

L’Orlog de Valhalla, but du jeu et règles

Les joueurs lancent à tour de rôle six dés déco­rés d’une hache, d’une flèche, d’un bou­clier, d’un casque ou d’une main gan­tée, qui cor­res­pondent res­pec­ti­ve­ment aux prin­ci­pales actions que vous pou­vez effec­tuer contre votre adver­saire : attaques de mêlée, attaques à dis­tance, blo­cage à dis­tance, blo­cage de mêlée ou vol de res­sources. Sur cha­cun des trois lan­cers, vous pou­vez choi­sir de conser­ver cer­tains résul­tats de votre jet et de relan­cer le reste. Les joueurs alternent, don­nant à cha­cun une chance de réagir ou de chan­ger de stratégie.

Un des points majeurs de ce jeu de dés rela­ti­ve­ment simple se pré­sente sous la forme de faveurs de Dieu. La res­source éner­gé­tique que vous col­lec­tez sur cer­taines faces de dé peut être dépen­sée pour acti­ver une capa­ci­té spé­ciale accor­dée aux joueurs par l’une des trois idoles gra­vées sur le pla­teau. Celles-ci cor­res­pondent à des divi­ni­tés notables comme Thor, Lokis ou Bal­dr, et cha­cune apporte des effets dif­fé­rents. Choi­sir les faveurs à équi­per pour chaque match peut chan­ger radi­ca­le­ment votre stratégie.

Naissance de l’Orlog dans Valhalla

À la base, selon Benoit Richer, co-direc­teur du jeu de déve­lop­pe­ment d’U­bi­soft, Orlog res­sem­blait davan­tage à un jeu de construc­tion de deck où les joueurs col­lec­taient des dés uniques du monde pour per­son­na­li­ser leurs lan­cers. Cette ver­sion est deve­nue trop lourde pour être équi­li­brée en tant qu’ac­ti­vi­té secon­daire, de sorte que les équipes de test de jeu à Sin­ga­pour et à Cheng­du ont sim­pli­fié le méca­nisme principal. 

Lors du pro­ces­sus de créa­tion du jeu Orlog, le désordre de post-its et de dés phy­siques a pro­gres­si­ve­ment pris forme grâce aux tests de jeu, mais à mesure que le déve­lop­pe­ment se pro­lon­geait jus­qu’en 2020, les trois équipes avaient besoin d’une solu­tion numé­rique. Un groupe de concep­teurs a simu­lé Orlog sur Table­top Simu­la­tor.

jeu de société de dés orlog assasin's creed valhalla eivor ubisoft

Les vikings jouaient-ils aux jeux de société ?

On pour­rait se deman­der si Orlog est basé sur un vrai jeu que les Vikings ont joué entre 2 églises brû­lées et quelques quêtes meur­trières. Mal­heu­reu­se­ment, les anthro­po­logues ne trou­ve­ront pas ces sacs de dés enter­rés avec nos amis vikings. 

« Le but était d’a­voir un jeu qui serait « cré­dible » plu­tôt qu’­his­to­ri­que­ment exact car nous n’a­vons trou­vé aucune règle claire tout au long de nos recherches », a décla­ré Richer.

Benoît Richer pour Diceclub

Cela ne veut pas dire que ces gens ne jouaient à rien — les jeux hne­fa­ta­fl étaient une grande caté­go­rie de jeux de stra­té­gie phy­sique appré­ciés par les com­bat­tants et les agri­cul­teurs. Ils uti­li­saient sou­vent des per­son­nages sculp­tés sur une planche en bois ou en cuir dur­ci, et par­fois des variantes uti­li­saient des dés sculp­tés à la main. Richer a décla­ré que ces formes cylin­driques ou inégales ne fonc­tion­naient tout sim­ple­ment pas très bien avec le moteur phy­sique uti­li­sé dans Assas­sin’s Creed: Val­hal­la, c’est pour­quoi les amis et les proches d’Ei­vor ont tous accès à des cubes standardisés.

jeu de société de dés orlog assasin's creed valhalla eivor ubisoft

Ubi­soft a cher­ché l’au­then­ti­ci­té dans les maté­riaux que les rai­ders nor­diques auraient sous la main, tels que l’os, le bois, la pierre et par­fois l’argent. Richer a ajou­té qu’Ei­vor est un ama­teur cano­nique des jeux de socié­té et de dés: «La culture nor­dique consis­tait à gagner en fier­té et à évi­ter la honte dans tous les aspects de leur vie, tels que le com­bat, la poli­tique, les dis­putes et le sport.» C’est vrai qu’i­ma­gi­ner Eivor jouer en tant que Raton Laveur Vaga­bond dans Root, c’est plu­tôt crédible.

🪓 Alors, ça vous tente de jouer comme les vikings du Val­hal­la ? Vous l’a­chè­te­riez ? Dites-nous en commentaire 😚

💬 Tra­duc­tion et adap­ta­tion de l’ar­ticle de Dice­club de Chase Carter.